Présentation des procédés de la technologie

Séparation de signaux

Photo credit: Simon & His Camera / Foter.com / CC BY-ND

 

Notre technologie propose des procédés pour la séparation de signaux sources composant un signal de mélange audionumérique. Pour cela, deux procédés de séparation de sources ont été brevetés reposant tout deux sur une approche informée, c’est-à-dire sur l’adjonction d’information supplémentaire sous forme de métadonnées au signal de mélange multicanal.

Cette information comprend la distribution énergétique en temps-fréquence de chacune des sources quantifiée dans des échelles psychoacoustiques ainsi que les paramètres de mixage.

Cette information est traitée par les deux différents procédés de filtrage spatial sous contrainte garantissant la préservation de la distribution énergétique des sources.

Ces procédés permettent, à partir d’un signal de mélange stéréophonique par exemple, d’extraire les différentes pistes (sources sonores enregistrées) qui le composent.

 

Applications

 

L’écoute active est une approche de l’écoute musicale qui répond au désir croissant d’interaction des auditeurs et s’inspire des pratiques des compositeurs de musique électroacoustique.

Cette écoute active est rendue possible en sortie du système de séparation de sources par un certain nombre de contrôles majeurs de l’écoute audio (volume, hauteur, effets, etc.) se jouant de façon indépendante sur les différents éléments de la scène sonore (instruments, voix, etc.).

Nos procédés pourraient également être mis en œuvre pour d’autres application relevant du champ de l’audio sémantique, comme par exemple l’audio immersif pour la télévision HD ou le cinéma 3D.

 

Avantages

 

Nos procédés permettent la rétrocompatibilité avec les formats stéréo (ainsi que mono) et pourrait être adaptés aux autres formats multicanaux (prospective).

Les procédés de filtrage s’adaptent de manière optimale au mélange et fournissent des sources séparées avec la meilleure qualité possible sans restriction du nombre de pistes.

Par l‘analyse des pistes en amont (niveau de l’encodeur), notre système permet de créer de l’information supplémentaire qui optimise la séparation de pistes à postériori par le décodeur. L’algorithme en organisant les pistes dans des canaux virtuels permet de garantir la qualité de l’écoute active.

Les fichiers utilisés sur le média restent en stéréo, c‘est-à-dire compilés. Ce sont les métadonnées et les canaux virtuels qui permettent au décodeur de restituer individuellement les pistes permettant ainsi d’éviter le recours à un format multipistes, ce qui peut se révéler intéressant pour les producteurs de musique qui préservent ainsi les droits des auteurs afférents à l’œuvre originale.

 

 

Laboratoire

Tutelles : Université de Bordeaux, Institut Polytechnique de Bordeaux, Centre National de la Recherche Scientifique.

Lien vers le site du LABRI 

Licence

    • Notre technologie fait l’objet d’une protection par voie de brevet.
    • Licence disponible

Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur la technologie ou sur la licence ? Alors, contactez-nous !

Nom : Elodie Duru Titre : Chef de Projet / BD - Sciences de l'Homme et de la Société - TIC Mail : e.duru@ast-innovations.com

By | 2017-03-13T16:37:37+00:00 mars 7th, 2014|