Présentation de la technologie

lignine

Les matériaux microcellulaires interconnectés décrits à ce jour sont obtenus principalement à partir de précurseur polymérisable d’origine pétrolière ou d’origine synthétique c’est-à-dire de matières premières non végétales et non renouvelables. Au vu de la diminution des réserves pétrolières mondiales, la valorisation de matières renouvelables pour les remplacer est devenue une priorité.

Le brevet déposé décrit une méthode de fabrication d’un matériau microcellulaire interconnecté, à partir du procédé polyHIPE, tout en répondant aux préoccupations de développement durable et en conservant les propriétés avantageuses des matériaux polyHIPE actuels.

Le procédé de préparation de ce matériau microcellulaire interconnecté utilise comme matière première de la lignine industrielle. Déchet très faiblement valorisé, 50 000 tonnes de lignines industrielles sont produites par l’industrie papetière chaque année.

Applications

Les matériaux issus de ce procédé de fabrication trouvent leur utilisation :

    • Dans la fabrication de support catalyseur pour la catalyse hétérogène,
    • Pour la fabrication de filtre à particules,
    • Pour la fabrication d’absorbant d’ions métallique pour la purification de l’eau,
    • Pour la fabrication de capteur de gaz,
    • Pour la fabrication d’électrode négative et de supercondensateurs.

Avantages

    •  –Intègre une démarche de développement durable en valorisant des déchets de l‘industrie et cela, sans impact négatif sur d’autres utilisations prioritaires de telles ressources, telles que l’alimentation humaine ou animale et sans impact environnemental supplémentaire.
    • Conserve les propriétés avantageuses des matériaux polyHIPE actuels

Caractéristiques des matériaux

    • Des monolithes poreux de taille centimétrique présentant des cavités sphériques de diamètre entre 1 et 100 μm.
    • Les cavités sont interconnectées avec leurs proches voisines par des « fenêtres » de dimensions variables (de 0,5 à environ 10 μm).
    • Une densité particulièrement faible de 0,02 à 0,2 g.cm-3.
    • Porosité volumique importante (entre 50% et 90%),
    • Les matériaux microcellulaires interconnectés présentent une distribution polydisperse ou monodisperse,
    • La morphologie poreuse peut être modulée.

Laboratoire

logo_ismTutelles : Université Bordeaux 1, Institut Polytechnique de Bordeaux, Centre National de la Recherche Scientifique.

Lien vers le site de l’ISM

Licence

    • Notre technologie fait l’objet d’une protection par voie de brevet.
    • Licence disponible

Contact

Vous souhaitez en savoir plus sur la technologie ou sur la licence ? Alors contactez-nous !

Nom : 

Carlos Larraya Titre : Chef de Projet Chimie Mail : c.larraya@ast-innovations.com

By | 2017-03-13T16:37:48+00:00 août 28th, 2013|